Investir en Afrique : les conseils de wedo

Les investissements en Afrique s’accroissent, montent en pleine puissance. Il est bien de vouloir s’implanter en Afrique mais il est mieux de réussir son implantation.

WEDO vous conseille pour la réussite de votre implantation en Afrique.

Si vous faites le choix de faire des affaires dans ce continent remplit d’opportunités, il est important de connaître les facteurs clés d’une bonne implantation africaine et d’éviter certaines erreurs. Les opportunités qui existent en matière d’investissement en Afrique nécessitent certaines connaissances.Il faut aussi abolir un certain nombre de préjugés entretenu par les médias Français.

Investir en Afrique car le continent est en mouvement

Ce continent à évolué et continue d’évoluer pour gérer les risques d’investissements inhérent de ce continent, il faut connaître l’Afrique. En effet, chaque pays, chaque continent demande à respecter certaine lignes de conduites, certaines règles afin de mener à bien son projet d’investissement.Tout d’abord pour mener à bien un projet d’investissement en Afrique il faut bien savoir sélectionner son partenaire mais aussi définir le statut juridique que nous souhaitons avoir avec ce partenaire. Ensuite l’inter culturalité est à prendre en compte. Les différences inter culturels ne doivent pas être négligées.

La législation qui diffère selon chaque pays du continent africain, la solvabilité des clients avec qui l’on souhaite faire des affaires, l’étude de la faisabilité du projet sont des étapes importantes lorsqu’on souhaite s’implanter.
Pour mener à bien toutes ces phases il existe des organismes pour vous informer sur la législation de chaque pays :
Le Conseiller Economique de l’Ambassade du pays africain: C’est l’une des sources où vous pourrez avoir les premières informations sur la nature du marché : Evolution ces dernières années en volume et l’évolution prévisible. Ce service est doté de moyens de promotion et d’information nécessaires pour appuyer les milieux d’affaires africains et Français dans leurs recherches d’échange et de partenariat.

La Maison de l’Afrique à Paris : Elle met à votre disposition un fichier actualisé de 2500 entreprises françaises et africaines, identification des marchés, analyse de la concurrence et des circuits de distribution. Depuis ces dernières années, cet organisme publie  » des dossiers pays  » à vocation plus macro-économique.

Le CIAN (Conseil des Investisseurs Français en Afrique) : Il a pour objet de promouvoir les intérêts et les investissements du secteur privé en Afrique, auprès des gouvernements des Etats africains et des organisations professionnelles africaines. En maintenant une liaison permanente avec ces organisations, le CIAN a une bonne connaissance du marché africain.

Le Centre Français du Commerce Extérieur (CFCE) : Le CFCE fournit des renseignements d’ordre commercial sur différents produits et plus particulièrement les pays africains. Le centre de documentation est ouvert au public à ce sujet. Des monographies par pays y sont vendues.

Le MEDEF (Mouvement des Entreprises de France, anciennement CNPF Conseil National du Patronat Français) : Le MEDEF développe son action en faveur des PME/PMI. Il publie notamment l’annuaire des syndicats professionnels adhérant au MEDEF. Sa branche internationale dispose d’études concernant certains marchés, notamment africains.

Département Afrique de la CCIP : Ce département de la Chambre de Commerce a recours à une série de consultants spécialisés dans les secteurs phares de l’activité économique (agriculture, agroalimentaire, bois, transport,..) en Afrique.

Autres sources d’informations : Les ONG pour des projets à caractère social et /ou associatif. Elles ont une compétence en matière de montage de projets de réinsertion professionnelle par la création d’activité. C’est le cas de : l’AFRIDA, le GRDR, le CCFD, le Programme Solidarité Eau, l’Association Migration Développement.
Favoriser les relations avec les autorités locales, bien connaître le fonctionnement des administrations sont une valeur ajoutées à votre démarche d’implantation.

Les opportunités en Afrique sont là, il faut juste savoir les saisir. Les secteurs clefs de l’Afrique sont les infrastructures, les mines et les énergies.

Les recommandations : les opportunités pour investir en Afrique sont nombreuses ,il y en a pour toutes les entreprises dans tous les secteurs.
Il est indispensable de Connaître le continent, la culture, la manière de travailler pour réussir son implantation. La première étape consiste à bien se faire accompagner