Echanges interculturels et Business en Afrique

conseil pour investir en afrique

WEDO : A votre avis qu’est-ce que l’Africain attend des entreprises qui s’implantent en Afrique ?

PASSY

Mr PASSY : interculturel et business en afrique

      • Voici les éléments principaux qui font l’objet d’une attention particulière de la part des dirigeants, collaborateurs et subordonnés lors de vos missions en Afrique:
      • vos capacités professionnelles et de réseautage (la rigueur française va être attendue et la différenciation managériale très appréciée…)

votre compétence technique (plaqué un schéma français sans prise en compte du contexte et du niveau d’appropriation des autres est une faute professionnelle)

  • votre résilience face aux situations critiques et quelques fois sans logique
  • votre générosité (l’intelligence dans la gestion des cas sociaux, sera mise à rude épreuve dès votre installation)
  • votre capacité de négociation (la réponse oui n’est jamais une garantie, le non n’est jamais un refus, il faut savoir épouser les courbes du contexte, des enjeux et de la culture)
  • votre lecture des enjeux, des intérêts transversaux et la capacité de gestion des complexités locaux
  • votre hospitalité (sens de l’accueil, réception, disponibilité, écoute active, ouverture d’esprit, empathie, sensibilité interculturelle
  • votre capacité à gérer les incertitudes, l’ouverture aux autres) la place accordée aux anciens dans votre processus décisionnel

 

WEDO : Si vous aviez un conseil à donner à une entreprise qui veut se développer dans l’Afrique de l’Ouest ?

      • Patrice PASSY :
        Investir en Afrique est un « acte de foi » et les difficultés temporaires ou les incohérences institutionnelles de l’Afrique ne doivent pas vous empêcher de semer dès à présent les bénéfices futurs de sa croissance.
      • La logique du « one shot » c’est terminée, il faut s’armer de patience
      • Les pratiques managériales et la conduite des actions professionnelles s’améliorent et gagnent en qualité et exigence, il est temps de s’y adapter
      • Le CAC 40 a presque déserté l’Afrique, vous avez votre place, soyez français et agissez localement
        Pensez aux autres et installez-vous à présent avec les africains dans une logique gagnant-gagnant.

WEDO : Merci Mr PASSY pour ces éléments et bonne continuation