DHL Transporte la croissance en Afrique

DHL Devloppement en Afrique

DHL est un groupe spécialisé en transport et logistique qui tient son nom de la société postale initiale créée en 1969 à San Francisco.
L’activité principale de la société consiste à acheminer des colis et documents en express à travers le monde entier en utilisant les voies routières, maritimes et aériennes.

– Wedo : pouvez nous nous présenter DHL?

Olivier SIRVEN DHLOlivier SIRVEN : DHL est une multinationale spécialisée dans le transport et la logistique. Nous avons plusieurs divisions du groupe DHL :

    • DHL express – transporte des documents et marchandises urgents de porte à porte de façon fiable et dans le respect des délais dans plus de 220 pays et territoires et exploite le plus vaste réseau express mondial.
    • DHL supply chain –  est le leader de la logistique contractuelle; il fournit des services à valeur ajoutée d’entreposage et de transport géré et des solutions de gestion de la communication et information d’entreprise.
    • DHL Global Forwarding –  est spécialisé dans le transport et fret international.
    • DHL GF –  pourvoit aux besoins logistiques variés de nos clients (opérations logistiques normalisées, projets industriels personnalisés ou solutions de transport multimodal).

.
– Wedo : que pouvez-vous nous dire concernant votre développement à l’international ?
– OS: DHL est présent dans plus de 220 pays et territoires à travers la planète, ce qui en fait l’entreprise la plus internationale au monde. Avec une main d’œuvre composée de plus de 315 000 salariés, nous fournissons des solutions pour un nombre presque illimité de besoins logistiques.
– Wedo : Vous êtes responsable de quel secteur géographique ?
– OS : je suis responsable du continent africain, plus exactement du Maghreb. Avec une présence très dense en Algérie, au Maroc et en Tunisie
– Wedo : vous êtes présent seulement au Maghreb ?
– OS : NON NON nous sommes présents sur tout le continent africain. En Afrique subsaharienne. D’ailleurs nous sommes passés de 300 à plus de 1000 points de services DHL en Afrique subsaharienne en l’espace de six mois.

Wedo : Pourquoi avez-vous choisi d’élargir votre réseau sur le continent africain ?

– OS : l’Afrique est un continent  en plein développement socio-économique, avec beaucoup d’ouvertures. On peut y voir une croissance inclusive à la fois durable et soutenue.
– Wedo : que pensez-vous du continent africain ? Et de son développement ?
– OS : les pays du continent africain diffèrent d’un pays à un autre. Les ressources disponibles de chaque pays d’Afrique offrent une opportunité unique d’accélérer les transformations structurelles au travers de liens étroits avec les autres pays tels que la France.
Je pense, enfin j’en suis sûr, en Afrique on peut développer une clientèle solide et fidèle. La rubrique « opportunités d’affaire en Afrique » est immense et malheureusement peu exploitée.
– Wedo : Quel a été  votre but visé en triplant votre réseau en Afrique subsaharienne  (de 300 à + de 1000 points) ?
– OS: nous sommes les leaders mondiaux de la prestation de services express à l’international. Mais nous souhaitons encore renforcer davantage notre position et croissance en Afrique. Cette expansion a aussi pour but de proposer aux petites entreprises et aux consommateurs locaux un moyen d’expédition outre-mer efficace, pratique et rapide.
– Wedo : à combien évaluez- vous votre présence sur le marché africain ?
– OS : nous sommes présents sur 52 marchés en Afrique subsaharienne.
– Wedo : quel avenir voyez-vous pour l’Afrique ?
– OS :Un bel avenir, beaucoup d’opportunités. Une forte croissance. Des opportunités d’affaire gagnants-gagnants. Un développement durable des relations d’affaires, des investissements et des partenariats.
– Wedo : si vous aviez un conseil à donner aux entreprises qui souhaitent se développer sur le continent africain ?
– OS : Pour réussir en Afrique il faut analyser toutes les perspectives de développement en Afrique, élargir sa base de connaissances sur les économies africaines pour apporter une aide précieuse au développement. Surtout ne pas sous-estimer le marché africain car des développements durables et prometteurs sont présents